admin

La corruption en Algérie" par Halim Feddal - Conférence"

  Conférence – débat .Conférence. Halim Feddal est secrétaire de l’association nationale de lutte contre la corruption, que le gouvernement algérien refuse de reconnaître Mardi 19 juin, 20h30, salle de conférences, centre Sainte-Anne, Lannion. France Informations pratiques Mardi 19 juin 2018, 20h30 Salle de conférences. Centre Sainte-Anne 22300 Lannion

بيــــــــــــــــــــان - اعتقال سعيد بودور صحفي و  ناشط حقوقي  و تونسي نور الدين إطار سابق بميناء وهران

بيــــــــــــــــــــان  لقد تم اعتقال كلا من السيد سعيد بودور صحفي و  ناشط حقوقي  و السيد تونسي نور الدين إطار سابق بميناء وهران و مبلغ عن قضية فساد فيه. الجدير بالذكر أنّ السيد سعيد بودور الذي تم اختطافه  يوم الجمعة على الساعة 19و 25 عند خروجه من مكتب الرابطة الجزائرية  لدفاع عن حقوق الإنسان بواسطة سيارة مجهولة، هو أول صحفي كتب حول ” باخرة الكوكايين“، أمّا  نور الدين تونسي فهو مفجر فضيحة الفساد بميناء وهران. و نحن في الجمعية الوطنية لمكافحة الفساد

Italie / L’acquisition de la raffinerie d’Augusta par la Sonatrach sous le microscope des médias

http://www.algerie-focus.com L’acquisition de la raffinerie d’Augusta, auprès d’Esso Italiana, filiale appartenant à 100% à la compagnie américaine ExxonMobil, suscite des interrogations et des craintes en Italie. Les médias italiens ont scruté cette transaction à la loupe mettant en avant quelques anomalies. Le premier à avoir titré dessus est le quotidien sicilien MeridioNews, ayant repris les propos du maire de la ville d’Augusta, M. Cettina Di Pietro, qui a souligné  une «certaine

Menace, intimidation, et harcèlement contre les militants des droits humains.

Maitre Noureddine Ahmine avocat, militant impénitent des droits humains en Algérie et membre du réseau des avocats pour la défense des droits de l’homme « RADDH », fait l’objet d’une machination judiciaire ordonnée par le pouvoir algérien pour tenter de fragiliser la société civile en général et celle qui milite dans le cadre des droits humains en particulier. Au cours du mois de janvier 2014, lors d’un déplacement de Maitre

Entretien. Les 1150 contrats douteux de Sonatrach-Anadarko/”Le premier responsable de cette affaire se disait intouchable parce qu’il était le protégé des américains”

Algerie-Focus.com juin 29, 2016 Abdou Semmar Dans cet entretien accordé à Algérie-Focus, Halim Feddal, secrétaire général de l’association nationale de lutte contre la corruption, revient sur les enjeux des révélations que comportent les 1150 contrats de gré à gré du groupement Sonatrach/Anadarko. Halim Feddal explique les dangers du recours massif au gré à gré et relate comment ce procédé de passation des marchés favorise la corruption. Il analyse également la prolifération

Enquête sur 326 contrats de gré à gré de Sonatrach-Anardarko/Les mille et un soupçons de corruption

Algerie-Focus.com  29 juin  2016 Abdou Semmar Comme nous l’avons indiqué mardi soir dans un premier article explicatif mis en ligne sur notre site, Algérie-Focus et l’Association Nationale de lutte contre la Corruption (ANLC) ont épluché pas moins de 1150 contrats de gré à gré conclus entre 2011 et 2015 par le groupement Sonatrach-Anadarko qui gère depuis 1998 les gisements pétroliers du très stratégique bassin de Berkine dans la wilaya d’Illizi.  Comme première étape,

L'ANLC présente au ”Programme MENA-OCDE pour la Compétitivité" à Paris avril 2016

Le Programme MENA-OCDE pour la Compétitivité intitulé “Renforcer l’intégrité des affaires dans la région MENA” le lundi 18 avril 2016 au MCentre de conférences de l’OCDE à Paris, France. L’association fera une intervention sur le commerce extérieur en Algérie . Le thème s’articule sommairement sur : · Le contexte politique et le choix économique. · La réglementation régissant le commerce extérieur en Algérie. · La conformité de la réglementation anti corruption

ANLC - Communiqué à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la corruption

Communiqué à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la corruption La lutte contre la corruption en   Algérie. Un combat perdu d’avance dans le contexte actuel Le constat de l’association nationale de lutte contre la corruption de l’année 2015 se résume en quelques points : Le non respect du pouvoir algérien de la Convention des Nations Unies contre la corruption, qui  est le premier instrument international juridiquement contraignant de lutte