يوليو 2013

Halim Feddal, secrétaire général de l’ANLC : « Nous voulons généraliser la dénonciation »

Dans cet entretien accordé à elwatan.com, Halim Feddal, secrétaire général de l’association nationale de lutte contre la corruption, estime que « la société civile et les médias doivent faire pression sur le pouvoir pour que cesse la dilapidation du Trésor public » Le fait que votre association traite du volet corruption, est-ce là la raison principale du refus d’octroi de l’agrément, même si la réponse définitive sera rendue le 18 septembre 2013 par

Halim Feddal répond à Farouk Ksentini

Halim Feddal, SG adjoint de l’Association nationale de lutte contre la corruption (ANLC) répond à Farouk Ksentini, président de la Commission nationale consultative de promotion et de Protection Des Droits de l’Homme (CNNPDH). Un produit de la corruption peut-il combattre la corruption ? Une institution étatique, produit de la corruption politique, ne peut en aucun cas en effet parler de la lutte contre la corruption, et pourquoi en parle-t-on en ce

Intervention de Mr Feddal Halim Secrétaire Général Adjoint de l'ANLC sur RFI

En Algérie, un organisme gouvernemental pointe la corruption galopante Un pipeline de gaz à 1600 km au sud-est d’Alger, la capitale algérienne. REUTERS/Louafi Larbi Par RFI La corruption gangrène l’économie algérienne et notamment le secteur public. Le constat est signé d’un organisme gouvernemental, la Commission consultative de promotion et de protection des droits de l’homme. Halim Feddal est en charge de ces questions de corruption au sein de la Ligue

Lutte contre la corruption. Une année à attendre l’agrément

El Watan 07 07 2013 L’Association nationale de lutte contre la corruption (ANLC) célèbre aujourd’hui sa première année d’existence. Cependant, la direction regrette son «inexistence» légale ; le ministère de l’Intérieur refuse de lui octroyer l’agrément. Ce refus a été signifié le 9 octobre 2012. Le dossier est traité actuellement au niveau de la justice. «Le tribunal administratif d’Alger a fixé la date du 18 septembre 2013 pour statuer sur

Déclaration  L’ANLC une année d’existence et d’inexistence !

Le 7 juillet 2012, l’Association Nationale de lutte contre la Corruption fut créée par un groupe de militants des droits de l’Homme et des citoyens dénonciateurs de la corruption. Quatre mois après, le 9 octobre 2012, le Ministère de l’intérieur envoi une correspondance au président de l’ANLC lui signifiant le refus de l’enregistrement. A l’occasion de la première année de l’existence de l’association Nationale de lutte contre la Corruption, l’ANLC